Edito

Régulièrement la Carrosserie Maurice vous invitera à partager ses expériences, son goût de la nouveauté et son engagement pour progresser au cour de son métier.
Aujourd’hui, voici un défi proche, dans l’esprit, de la vie de mon entreprise

Jean Pierre Delighazarian

Un voyage riche en expériences

Cultivé par goût chez nous depuis plus de 15 ans, l’effort dans la continuité est devenu notre quotidien. C’est dans cet esprit que j’ai décidé de voyager loin sur la plus petite monture motorisée qui soit : un vélomoteur Peugeot 103, objet mythique, symbole par excellence de la simplicité et l’efficacité. L’objectif devait être à la hauteur de l’événement. J’ai choisi Saint Jacques de Compostelle, site symbolique, et un impératif : couvrir 1750 Km en 6 jours!

Traversée des Pyrénées Le trajet

Voilà de quoi tester toutes les valeurs développées dans mon entreprise : rigueur, qualité, ténacité dans l’effort… et ce brin d’imagination et de créativité qui fait la différence.
Après un départ dans un mistral qui nous a fait traverser la Camargue en zigzaguant jusqu’à Béziers, ce fut une pluie battante tout au long des Pyrénées, puis la neige pour passer le col de Roncevaux.
L’Espagne enfin atteinte, et la mécanique tenant le choc dans les intempéries et le froid, nous avons entamé la traversé de la Galice et du Léon, avec ses lignes droites interminables et ses camions frôlant nos épaules.
La ténacité aidant, nous avons pu rallier Burgos, passer Pontferada et parvenir à Santiago en 6 jours comme prévu!

Santiago

Le bilan

Le but était atteint, le matériel avait tenu, mon dos un peu moins… mais comme toujours, le plaisir vient de la satisfaction de la tache accomplie. Et puis les réparations en plein vent ou sous la pluie, cela sert à apprécier le confort d’un atelier ordonné et organisé dans les moindres détails. La réussite s’inscrit dans le temps. Compostelle n’était qu’une étape. D’autres sont à venir, le temps bien sûr de reprendre des forces.

 

Traversée des Pyrénées

Mon vélomoteur, devenu un pièce rare, est désormais dans mon entreprise pour me rappeler qu’il n y a pas de petits ou de grands travaux, il y a un travail à réaliser, quel qu’il soit il est important de le mener à bien. La réussite s’inscrit dans le temps, et il faut bien se garder de croire qu’on touche définitivement au but, quand on a seulement atteint un simple palier. Compostelle n’était qu’une étape, d’autre sont encore à franchir, le temps bien sûr de remettre mon dos en bon état. En attendant toute l’équipe de la carrosserie Maurice reste à l’écoute de vos problèmes, du plus petit au plus important.

 

Si la qualité de service est notre devoir, notre culture est tournée vers les relations humaines.

Vis-à-vis des clients.

Notre souhait est de redonner le sourire aux clients par la convivialité, l’efficacité et le respect des engagements.
La convivialité est de notre nature…
L’efficacité, nous y veillons : notre équipe de dix-huit personnes assume une responsabilisation absolue.
Le respect des engagements (délai, qualité, sécurité) s’appuie sur la technicité de nos équipements et sur la rationalisation des taches.

Vis-à-vis de vous.

Par delà les relations professionnelles, nous souhaitons établir avec vous, ami internaute, un autre dialogue, nourri par l’échange et le partage de valeurs tout simplement humaines.


Cette petite lettre vous est tout particulièrement destinée …

bonne lecture !